Pourquoi pas toi ?

CNRS INTEGER - INstitutional Transformation for Effecting Gender Equality in Research Société Française de Physique

Rechercher




Accueil > Portraits

Florence Lévy-Bertrand

par Webmaster - publié le , mis à jour le

Florence Lévy-Bertrand

« J’ai découvert la recherche lors d’un stage de troisième, j’ai trouvé ça vaste et amusant ! », s’enthousiasme Florence Lévy-Bertrand, à l’Institut Néel, à Grenoble. D’où, à la suite, des études scientifiques, une école d’ingénieur et un doctorat. Avec aujourd’hui une spécialité : les supraconducteurs, des matériaux qui, à basse température, conduisent l’électricité sans résistance, donc sans perte. « Dans les supraconducteurs dits à haute température critique, l’origine de ce phénomène ne fait pas encore consensus, question sur laquelle je travaille en mettant en œuvre différentes techniques expérimentales », explique la physicienne.


Florence Lévy-Bertrand - Portrait de "Femmes en... par CNRS

L’esprit apaisé depuis son recrutement au CNRS, en 2010. Mais ça n’a pas toujours été le cas : « La période qui précède peut être très précaire, c’est difficile de ne pas pouvoir se projeter au-delà de 6 mois, je me suis posée beaucoup de questions sur les suites à donner à ma carrière, témoigne Florence Lévy-Bertrand. Or j’ai remarqué que les hommes vivent souvent cette situation avec plus de facilité. » De même, la scientifique constate : « Mes collègues masculins sont souvent beaucoup plus décomplexés face aux sollicitations et opportunités. »

Sur le sujet, Florence Lévy-Bertrand a suivi une formation visant à donner des clés pour lever les freins que les femmes s’imposent parfois à elles-mêmes. « Les petits garçons jouent au foot où on leur demande de gagner, les filles font de la danse où il convient d’être parfaite le jour de la représentation, » illustre-t-elle. Avant d’ajouter : « Depuis cette prise de conscience, je lâche prise plus facilement ou me pousse à faire des choses que je n’aurais pas tenté avant ! » De quoi profiter pleinement du vaste univers de la physique !

Mathieu Grousson
Florence Lévy-Bertrand
Chargée de recherche au CNRS
Institut Néel (CNRS) à Grenoble